La seconde mort de Camille Millien.

Publié le par Le Panier d'Orties


Jean-Pierre FAVARD, La seconde mort de Camille Millien.





" Solides comme son granite, les vieux dieux hantent encore le Morvan, et l’on a beau être moderne et averti, la Dame Blanche qui apparaît dans les jardins en friche des maisons désaffectées ne sort pas de la fumée des joints.

Pour son sixième roman, Jean-Pierre Favard maîtrise le clair-obscur et le suspense dans un récit intime et décalé, tendre et terrifiant. "

 


Camille Millien, disparue. L’affaire remonte à plus de dix ans. Mais lorsque son petit frère, Julien, revient sur les lieux du drame, les événements s’enchaînent. Et ce n’est pas la présence d’un ermite, dans les parages, qui va le rassurer.

 

Mélange subtil de roman policier et fantastique, " La seconde mort de Camille Millien " plonge ses racines au cœur du Morvan légendaire. Une immersion dont vous ne sortirez certainement pas indemnes.

 


Extrait :

 

" Au début, mon père a voulu vendre la maison. Se débarrasser de tout ça. Tenter d’oublier. Et puis ma mère s’y est opposée. Elle disait que si Camille revenait un jour, c’était là qu’elle viendrait. Qu’il fallait rester jusqu’à son retour. Qu’on n’avait pas le droit de l’abandonner. Alors on est revenu. Durant chaque période de vacances. Même les week-ends. À la fin, ma mère ne voulait plus partir. Elle avait été arrêtée, pour cause de dépression. Alors elle restait là, assise sur une chaise, le regard braqué sur la porte d’entrée. Ou le jardin. Elle espérait. Voulait encore y croire. Et puis, peu à peu, elle aussi, elle a compris. Compris que Camille ne reviendrait sans doute jamais.

Alors on a fermé les volets.

Mis des draps sur les meubles.

Et refermé la porte, une dernière fois. "

 


" La seconde mort de Camille Millien ", 198 pages. 12.00 €.

 

 

 

Publié dans Les livres

Commenter cet article