ça aurait pu être pire.

Publié le par Le Panier d'Orties

Pierre FROMAGEOT, Ça aurait pu être pire.

 

 

Pour sa troisième production au sein du Panier d'Orties, après "Les étourneaux du Nivernais" et "Petits bonheurs", Pierre Fromageot nous livre ici, avec sa verve légendaire et sa bonhomie coutumière ce qu'il décrit lui-même comme "le début d'une autobiographie que j'ai cru, un temps, pouvoir intituler "Les mémoires d'un nigaud" et que fort heureusement, mon éditeur, dans sa grande sagesse, a su m'en dissuader". On l'aura compris, tout cela est infiniment sérieux. Du pur Fromageot en quelque sorte.

 

Publié dans Les livres

Commenter cet article