Sacrés feux, de Richard ADAM

Publié le par Le Panier d'Orties

 

« Sacrés feux » de Richard ADAM

 

 

007.JPG

 

 

Comme l'indique l'auteur dans un précieux avertissement, « tout ceci est pure fantaisie, même si tous les faits annexés sont vrais ». On l'aura compris, le nouvel opus de Richard Adam est résolument irrévérencieux et potache en Diable. Et que ceux qui verraient une ressemblance de certains personnages avec des hommes politiques continuant d'exister se rassurent, ils n'ont pas rêvé... encore que, tout cela reste à prouver. Voici donc le tout premier « trillaire approximatif posé à Vézelay, en Bourgogne ». Espérons, au vu du résultat, que ce ne sera pas le dernier !

 

Extrait :

 

« Un jour de 2013 où une octogénaire avait été violée par douze loubies de treize ans et jetée dans le Beuvron avant même d'être morte, l'Empereur était venu consoler les arrière-petits-enfants, accompagné d'un peloton de soixante cameramen armés et casqués (en plus de ses quatre cents mobiles usuels), et en avait profité pour rendre visite à la radio locale. Horrifié par l'animateur paléontologue bénévole qui passait Hey jude, il avait décrété que ces gauchistes culturels devraient travailler plus pour ne rien gagner du tout dans un camp de réhabilitation civique du côté de Pithiviers. »

 

 

198 pages, 12 €

 

 

 

 

Publié dans Les livres

Commenter cet article